• Cette lettre est pour toi....

    Le temps vient de s'arrêter, tout est figé, je suis devant mon écran et là c'est trop. La colère m'envahie, la rage...

    Tu ne t'en doutes pas encore à cet instant mais tu viens de lâcher une bombe, je suis sûre que tu ne te doutes même pas un instant de ce qui va suivre...je pense que ça te servira de leçon pour la prochaine fois.
    Tu as certainement appris à l'école qu'il fallait tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler et bien cette maxime marche aussi avec les mails.

    Avec une impressionnante insouciance et légèreté tu me lâches ces mots...
    Je suis maintenant dans le secret, dans le cocoon de ton message et le poison s'est répandu, le mal est fait...

    Je te réponds comme il se doit, je suis franche. Cette fois j'ai décidé de ne pas courber l'échine, de ne pas arrondir les angles, je vais tailler.
    Ma réponse sera de l'acide, du venin, un miroir pour refléter ton image...comment as-tu pu devenir comme ça, toi ?

    Je suis désolé, navré que les choses en arrivent là, mais tu en est l'unique responsable. Tu t'es mise dans la merde toute seule.
    Tu viens de révéler au grand jour ta bêtise (que je soupçonnais), c'est pitoyable.

    Je te l'annonce froidement...je ne viens plus à ton mariage, tu ne me reverras plus...
    Tu me réponds que jamais tu n'aurais imaginé ça de ton amie.

    Rectification, jamais JE n'aurais imaginé ça de toi...

    Je ne te hais point


    10 commentaires
  • Voilà, c'est pour demain...l'enterrement de vie de "jeune fille" de mon amie...ça promet d'être un bon moment. Je suis en forme et d'une humeur..."joueuse"

    bon courage à elle

    2 commentaires
  • J'ai les paroles de cette chanson en tête...

    "Lorsque la vie a quitté ton corps
    tu quittas la Vallée de l'Ombre de la Mort
    Des gens cotisent pour ta pierre tombale
    Pendant que je secrète des perles lacrymales..."

    Cela fait plus de deux que tu est parti...tu n'es pas parti doucement sur la pointe des pieds, non. Ton départ a été violent, comme une décharge élèctrique. Et pourtant tellement de gens avaient peur pour toi, tu ne savais pas combien ils avaient raison...trop tard...

    "Que les Mages de l'Extrême me condamnent à mort
    Qu'ils aient son âme et les vers son corps
    Nous irons te revoir tôt ou tard c'est la loi du sort
    Dieu ait ton âme, ces vers sont pour ton corps..."

    Pourtant encore tant de souvenirs, de nous quatres...si loin...si loin de cette horreur. Toi si exceptionel et unique et surtout si bon...je ne peux m'empêcher d'avoir de la haine et de la colère...je me sens seul tu dois l'être aussi.

    Jérusalem ton destin...Jérusalem ta fin...

    We miss you D.


    2 commentaires
  • Look at this thing,
    most lovely,
    most graceful,
    It's her, the girl
    that comes, that passes,
    with a sweet swinging,
    walking to the sea.

    Girl of the golden body,
    from the sun of Ipanema,
    Your swaying,
    is more than a poem,
    It's a thing more beautiful,
    than I have ever seen pass by.

    Ah, why am I so alone ?
    Ah, why is everthing so sad ?
    The beauty that exists,
    The beauty that is not mine alone,
    that also passes by on its own.

    Ah, if she only knew
    that when she passes,
    the world smiles
    fills itself with grace,
    and remains more beautiful
    because of love.


    votre commentaire
  • Jeudi 22h40 - Paris

    Flashback ; me retrouve dans une soirée fumette & vodka...je prends un sacré coup de vieux, là, assise par terre dans un studio de 20m2...

    Vendredi 10h46 - Paris

    Avion pour Londres à 18h00 (Roissy), je passe le week-end chez AP.
    Je suis contente de retrouver ma "LONDON Inc."
    Au programme, Soho, Camden, Notting Hill, dîner à Windsor, The End, la Tamise...

    J'espère retrouver de vieilles sensations, mes clichés à moi, avec des relents d'insolence, de révolution et d'anticonformisme !

    Enjoy it !


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique